En route pour la suite. #instants volés

A quelques jours de mon anniversaire, à l’aube de cette nouvelle année, j’ai besoin de faire le bilan.

Je suis certaine que nous sommes très nombreuses à le faire.

Bilan de mon année, point sur mes envies, mes réalisations, mes échecs, mes projets…

Encore une année où je finis à bout de souffle, en bout de course.

Je ne retiens que les bons moments, j’ai de merveilleux souvenirs avec Valentin, mais aussi avec ma famille, ou encore mes amis et mes collègues de travail, mais encore mes clients. Chaque année est riche en émotions en tout genre. Ascenseur émotionnel bonsoir.

Bien entendu certains moments n’ont pas été tout rose. J’ai dû prendre du recul, souffler un bon coup avant de repartir avec le sourire. Mais je ne retiens que ça. Ce sourire. Celui qui vous parle tant. Cette envie de ne retenir que le positif.

Je ne changerai pas. Je serai toujours ce petit bout de femme pleine de caractère, le sourire aux lèvres et les larmes aux coins des yeux qui s’est créé depuis bien trop d’années une carapace en béton armée pour ne pas flancher.

J’ai cette facilité à nouer des contacts, cette émotivité qui me joue bien des tours, cette impulsivité qui me dessert lorsque je dois relativiser.

Bien sûr j’ai conscience de mes défauts, de mes démons aussi nombreux soient ils, mais sans eux je ne serai pas moi!

Je suis capable du meilleur comme du pire, j’ai déjà touchée le fond et j’en suis revenue. Personne n’est à l’abris du malheur, par contre il ne tiens qu’à moi de m’approcher du bonheur et de le conserver.

Cette année, encore une fois, je me suis prouvée que j’étais capable, capable de biens des choses, mais j’ai encore une énorme lacune.

Je dois m’écouter. Je dois me faire confiance. Je dois arrêter de m’auto-saboter.

C’est drôle cette capacité que j’ai à fuir mes objectifs par cette peur au ventre qui me paralyse et m’évite d’affronter quelconque changement. Comme si les changements vécus ces dernières années avaient été trop violent pour que je puisse de nouveau lâcher prise. Je me dois d’avancer!! Je dois absolument arrêter de repousser au lendemain, de n’entendre que mes peurs en excuses. STOP

Les démons, mes démons qui me paralyse ne tienne qu’à moi. Moi seule peut les dresser.

Je vivrai toujours avec le poids sur le cœur de cette famille unijambiste que j’ai créé. Que je m’efforce de porter à bout de bras. Mais c’est à moi d’ouvrir mon cœur pour de vrai, pour retrouver ma sérénités et rencontrer quelqu’un qui tel un tetris complétera le puzzle.

L’amour c’est beau, c’est simple et pourtant si douloureux ces dernières années. C’est fascinant comme on peut rester en plein dénis si longtemps en étant persuadée d’avoir tournée la page. J’ai posé un pansement sur mon cœur il y a longtemps, la douleur été trop vive pour vraiment l’affronter et cette année plus que jamais tout m’est revenue au visage avec cet effet boomerang si désagréable.

J’ai confiance en l’avenir, j’ai (presque) confiance en moi. Je vais bien finir par lâcher prise de ce côté là aussi non ?

Je ne me souhaite rien pour cette bougie de plus, l’expérience m’a bien montré que les plus beaux, les plus doux moments sont ceux qui arrivent par surprise. Alors voilà je suis prête pour les surprises, je n’attends que ça.

Je suis fière du chemin parcouru. Fière d’avoir Valentin à mes côtés pour m’accompagner. Fière de son regard sur moi. Mais surtout si reconnaissante de pouvoir l’entendre me dire oh combien il m’aime.

Il est, et restera mon plus beau cadeau.

En route pour la suite.

Camillou

TOP NINE 2018

6 commentaires sur « En route pour la suite. #instants volés »

  1. Bonsoir, je viens de lire tes quelques lignes et je trouve magnifique les mots que tu poses sur tous ces moments avec tes hauts tes bas, mais aussi tellement de positive attitude. Et tu as raison tu as l’air d’être une super maman et votre famille qu’elle soit unijambiste comme tu le dis est parfaite. Vous vous apportez beaucoup d’amour et c’est le principal. Alors voilà on ne se connaît pas et je n’ai pas l’habitude d’écrire mais bonne continuation. Mélie

    Aimé par 1 personne

  2. Magnifique ton article !
    Je trouve aussi bien le fait de faire le point sur son parcours et bravo ! Ce n est pas facile ce genre d exercice. Tu peux en être fière!
    Tu es une chouette maman,( je te l ai déjà et je te le redis ), qui fait ce qu elle peut pour ce mignon petit garçons.
    Bonne journée 😘

    Aimé par 1 personne

  3. Tes lignes sont touchantes Camille. On ne se connaît pas mais je vais te parler comme à une amie, je trouve que faire un bilan avec autant de recul et l’assumer en le postant ici, c’est bien la preuve que ton envie de changement devient plus forte que ta peur. Il faut que tu prennes confiance en toi, tu as réussi haut la main le bouleversement de la parentalité (avec une double médaille de maman) et je pense que bon nombre de maman en couple comme moi savent reconnaître tout le courage et la force qu’il t’a fallut pour y parvenir. Ce n’est que le début de votre voyage, pq une chose est sure l’amour de ton fils et pour ton fils te donne des ailes ❤️

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s